AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Jeu 26 Avr - 20:11

Jäxhen Andrew Callòway
featuring ian somerhalder

« Courage is not the absence of fear, but rather the judgement that something else is more important than fear. »
nom ৩ Ironiquement, Callòway est un nom Anglo-Saxon, un dérivé de Callway signifiant habitation. L'ironie vient du fait que le jeune homme n'a jamais trouvé une place où il se sentait vraiment chez lui. Sauf peut-être à Barrow... prénom(s) ৩ Jäxhen est sans aucun doute un prénom peu commun, et c'est probablement pour ça qu'il l'apprécie autant. Un prénom unique pour un homme qui l'est tout autant. Andrew aurait été ce à quoi il aurait répondu aujourd'hui si sa mère ne l'avait pas abandonné. Il le garde, plus comme une cicatrice qu'un beau souvenir. surnom(s) ৩ Le seul qu'il puisse posséder, c'est Jäx. Un simple diminutif, souvent utilisé par les gens un peu trop sympathiques, et anciennement par les membres de la mafia. âge ৩ Il a tenu bon jusqu'à vingt-six-ans, et à chacun de ses anniversaires, il est surprit d'avoir vécu une année de plus. date et lieu de naissance ৩ le 26 février, à Milan, en Italie. statut civil ৩ C'est une relation ambigüe, compliqué, qu'entretient Jäxhen avec la belle infirmière qu'est Caterina. Il apprend un peu plus chaque jour à l'aimer, mais il n'arrive pas à lui parler de son passé... un passé qui le rattrape. études/métiers ৩ Ancien tueur de la mafia, il s'est depuis peu recyclé comme palefrenier au seul ranch du coin. groupe ৩ c'est l'hiver, les arbres sont en bois célébrité ৩ ian somerhalder
→ ES-TU HEUREUX DE VIVRE A BARROW EN SACHANT QUE LE CLIMAT EST CONTRAIGNANT ?
En tout sincérité, au début, j'étais vraiment dépaysé. Après tout, en Italie, les températures sont plus chaudes. Sauf une fois l'étape du froid passé, on s'habitue, et on apprécie. Je commence tout juste à être capable de sortir dehors sans frissonner toutes les deux secondes. J'aime voir la neige tombée du ciel, voir mes pas s'y imprégner, j'aime le manteau blanc qui recouvre tout, mais surtout, j'aime faire courir avec les chevaux, et même avec les traineaux de chiens. J'ai découvert que j'étais assez doué dans ce sport. Je viens d'ailleurs d'adopter un petit malamute noir et blanc, du nom de Diesel. En gros, j'aime l'hiver et le froid! Vive Barrow!

→ DEPUIS COMBIEN DE TEMPS Y VIS-TU ?
Ça ne fait vraiment pas longtemps... j'ai connu Caterina en arrivant, et on se fréquente depuis environ cinq mois. Donc, j'habite Barrow depuis cinq mois, maintenant. Je ne sais pas encore combien de temps je devrais rester ici, par contre. Avec ce qui me court probablement après, ce n'est pas une bonne idée. Seulement... je pourrais vraiment prendre goût à cette petite ville.

→ QUAND LES TRENTE JOURS DE NUIT ARRIVENT A BARROW, PREFERES-TU RESTER OU PRENDRE L'AVION POUR UN AUTRE ETAT ?
Caterina m'a déjà parlé des festivités qu'amenaient les trente jours de nuit. Je dois avouer que je suis très curieux, et j'adorerais pouvoir y assister. Si je suis toujours en vie, je ne me manquerais pas d'en profiter le plus possible avec Caterina. La magie du ciel, la tranquillité d'une constante nuit, la perte des lunettes de soleil, la perte du teint basané... sans déconner, c'est le genre de changements climatiques que l'on veut voir au moins une fois dans notre vie.

→ QU'EST-CE QUI TE MOTIVE A RESTER DANS LA VILLE DE BARROW ?
Au début, c'était qu'une histoire de prendre du recul, lécher mes plaies avant de prendre mon envol. Je n'avais pas vraiment le choix, ayant déserté la mafia italienne. Mais je suis tombée, dès le premier jour, sur Caterina, une si douce infirmière, que j'avais malencontreusement effrayée. Pour me faire pardonner, je l'avais invité à prendre un café et après... je suis tombé sous son charme. Je sais que je devrais partir, disparaitre avant qu'ils ne me retrouvent, mais il y a elle, qui me paralyse sur place. Oh, et, aussi mes chevaux, ceux du ranch, auxquels je me suis vraiment attaché. Que voulez-vous, j'ai un faible pour les belles créatures avec de longues et douces crinières.
PSEUDO/PRENOM ৩ . ÂGE ৩ vint-et-un ans PAYS ৩ canada/québec (aa) PRESENCE ৩ quatre jours sur sept environ. COMMENT AS-TU DECOUVERT LE FORUM ? ৩ je foulais dans nos demandes de partenariats en attentes, le titre m'a attiré, et voilà (aa). QU'EN PENSES-TU ? ৩ il est magnifique <3 TON PERSONNAGE EST-IL UN SCENARIO OU UN INVENTE ? ৩ un sublime, ouais, rien de moins, scénario CODE DU REGLEMENT ৩ CODE VALIDE PAR CHARLINE UN PETIT MOT POUR LA FIN ৩ mot (aa).

Code:
<pris>IAN SOMERHALDER</pris> <pseudo>→ jäxhen a. callòway</pseudo>



Dernière édition par Jäxhen A. Callòway le Dim 9 Sep - 18:56, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Jeu 26 Avr - 20:11


« wasn't i suppose to play with water guns instead of real guns? »

La Mort ne le quittait pas des yeux. Il pouvait sentir son regard glacé dans son dos, le faisant frissonner de la tête aux pieds. Tournant rapidement le coin d’une sombre ruelle, il se mit à courir lentement, essayant de lui échapper. C’était peine perdue, il le savait. C’était la quatrième journée que le ciel crachait furieusement sa colère, déversant des cascades et des cascades d’eaux glacées sur son corps frêle et peu recouvert. Il vivait d’un simple t-shirt noir, un peu trop grand, et d’une paire de jeans sale et déchirée. Voilà pourquoi la Mort ne le lâchait pas d’une semelle, il était certain d’avoir attrapé une pneumonie. Malgré son jeune âge, et son statut d’orphelin, Jäxhen était très intelligent. Il savait donc que ses chances de survie étaient faibles. Il avait besoin d’un miracle, d’une maison, d’un docteur, mais aucune de ces solutions n’allaient apparaîtrent magiquement. Le petit garçon vivait dans la rue depuis toujours et il ne voyait pas pourquoi qu’à ses huit ans, les choses allaient soudainement changer. Il avait une bouille d’ange, donc il savait quoi faire pour s’attirer les faveurs des adultes et avec le temps, il avait apprit à devenir un excellent voleur. Mais ce soir, Jäxhen ne pourrait se servir de ses atouts pour échapper à la Mort, qui ne dormait pas, ne mangeait pas, ne faisait rien d’autre que de traquer ses proies.

Cette nuit-là, au contraire des pensées du jeune garçon, la Mort ne le réclama pas, et il put vivre une nouvelle journée. Il fut surprit de voir la vie reprendre son cours lorsqu’il ouvrit ses yeux d’un bleu glacé. La pluie avait finalement cessée son calvaire, ce qui le soulagea énormément. Naturellement, la maladie coulait toujours dans ses veines, et il n’était pas encore sauvé. Lorsqu’il essaya de se lever, il eut de la difficulté à bouger ses membres engourdis par son état de santé affaiblit. Il devait trouver assez d’argent pour s’acheter des médicaments et de quoi manger. Quelque chose de chaud. Il saliva juste à penser à de la nourriture, n’ayant pas eu la chance de profiter de copieux repas pendant la semaine de pluie. Les gens sortaient peu, étaient plus pressés et personne ne lui avait porté attention. Aujourd’hui, ça serait son jour. Jäxhen se sentait chanceux, et c’est pourquoi il se força à avancer, toujours plus loin, jusqu’à ce qu’il trouve une victime au portefeuille bien rempli.

Il avait fait une connerie. Une énorme, probablement irrécupérable connerie. Peut-être que finalement, la Mort n’aurait pas besoin de travailler fort pour l’avoir. Il pouvait presque sentir l’air autour de lui se refroidir soudainement, alors que l’homme qu’il avait tenté de voler le tenait fermement par le collet, à un mètre du sol. S’il se fiait aux paroles des deux autres hommes à ses côtés, il était cuit. Cependant, le regard de l’homme était pensif. Il observait Jäxhen, et le petit le lui rendait bien. Vivre dans la rue lui avait apprit à ne pas craindre grand-chose. Ou l’avait tout simplement rendu suicidaire. Quoi qu’il en soit, il regardait fixement son bourreau, une lueur de défi brillant dans ses yeux. Oui, il était terrifié et non, il ne voulait pas mourir. Mais du haut de ses huit ans, il ferait son possible pour être courageux.

    Je ne lui couperai pas les mains, je vais le garder, décida finalement l’homme.


À ce moment, l’avenir incertain et court du petit garçon venait de prendre une toute autre tournure. Une tournure où il incarnerait lui-même le rôle de la Mort.





« life is so fucking ironic. i’ve become an angel of death, my childhood worse enemy. »

Le petit garçon avait bien changé depuis son enfance. Son âme avait pris la couleur de son ennemi d’enfance, un noir d’encre parsemé de filets rouge violence. Comme promit, l’homme, Gaspard, parrain de la mafia italienne, l’avait gardé à ses côtés. Dès qu’il avait mis les pieds chez lui, on l’avait nourrit, on lui avait redonné des forces, pour qu’il apprenne à se battre. Ses talents de jeune voleur l’avait aidé à devenir silencieux, précis et mortel. Ses journées étaient toujours bien remplies, séparés en deux par l’école et les entraînements. Brillant, il n’eut aucune difficulté à apprendre encore et encore, au grand plaisir de Gaspard, qui voyait en lui un futur atout extrêmement doué. Jäxhen, de son côté, était ravi d’avoir un avenir, peu importe ce qu’il lui réservait. Au contraire de toutes attentes, il avait trouvé une maison et il était traité comme un roi. Son but était aujourd’hui de plaire à Gaspard, devenir le meilleur et toujours dépasser ses attentes. Et à sa grande joie, il ne le déçu jamais. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut jamais dire jamais?

Une nouvelle mission, vers laquelle Jäxhen marchait d’un pas confiant. Il sentait son fusil dans le bas de son dos, bien dissimulé sous sa veste de cuir noire. Antonio De La Vega était sa cible. Il avait aussi ordre d’abattre sa femme, ce qui ne posait aucun problème à l’assassin de la mafia. Son cœur était fermé à toutes émotions, un avantage qu’il n’avait jamais négligé. Il restait froid aux demandes de grâces de ses victimes. Si on lui demandait de torturer une cible avant de l’achever, ou sa femme avant lui, il le faisait. Et ce soir, ça devait être un boulot rapide, car la police avait un œil sur De La Vega. Il devait mourir, car il voulait témoigner contre le parrain, à qui il devait de l’argent. Jäxhen secoua négativement la tête. Son refus de payer allait amener sa mort, il aurait dû savoir qu’il n’y avait pas d’échappatoire avec la mafia italienne.

    S’il-vous-plaît, maman, maman, tuez pas notre maman, sanglotait douloureusement les enfants.


Pour la première fois de sa vie, l’arme était instable dans sa main tremblante. On ne l’avait pas averti que cet homme avait des enfants. Son corps gisait un peu plus loin, le plancher près de sa tête maculé de sang. Il devait être rapide, car malgré le silencieux qu’il avait installé sur son Colt, la police ne tarderait pas à venir faire son tour habituel. Seulement… il était incapable de bouger, son regard quelque peu agrandit fixé sur la scène devant lui. Il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas donner à ses enfants le cauchemar qu’était d’être orphelin, sachant très bien ce que la vie réservait à ce genre d’enfants. On n’avait qu’à le regarder, lui, pour comprendre. Lentement, il abaissa son arme, tout en entendant son cœur battre dans ses tempes, son sang se geler d’effroi en réalisant qu’il était sur le point de transgresser sa mission. Il devait tuer la femme, mais il ne trouvait pas la force. Cette situation semblait ouvrir une porte dissimulée à l’intérieur de lui, laissant champ libre à des sentiments qu’il se refusait de vivre depuis très longtemps. Puis, du coin de l’œil, il aperçut du mouvement.

    Par terre, ordonna-t-il avant de marquer une pause. Ne les abandonnez jamais, ajouta-t-il en pointant de la tête les deux enfants.


Jäxhen se tourna brusquement vers la fenêtre et fit mine de tirer, ce que le policier fit avant lui, comme il le souhaitait. Aussitôt que la vitre éclata en mille éclats de verres, il ouvrit le feu, atteignant sa cible d’une balle dans la tête. Ce qu’il n’avait pas vu, c’était le deuxième qui était dissimulé et qui profita de deux secondes d’ouverture pour lui envoyer ses balles. Une l’atteignit à l’épaule gauche, en haut du cœur, et l’autre, quelques centimètres sous sa clavicule droite. Il tomba à genoux, sans prendre la peine de regarder ses blessures, et visa le policier à son tour. Le regard un peu flou, il le vit basculer lorsqu’il tira dans sa direction. Sans attendre une seconde plus, le brun se releva et se dirigea vers le garage, attrapant les clés qui traînaient près de la porte d’entrée. Il n’aurait pas le temps, ni la force de courir jusqu’à son propre véhicule. Il ne regarda pas derrière lui, là où il aurait vu la petite famille brisée par la mort du père. Il se contentait de prendre la fuite, le plus loin et le plus vite possible. Il ne pouvait pas retourner chez Gaspard, mais en même temps, il n’en avait pas envie. Pas en ce moment. Il devait se remettre sur pieds, remettre ses émotions dans un placard et perdre la clé. Le pied à fond sur l’accélérateur, il se dirigea vers l’aéroport.

    Un allée simple pour Barrow, en Alaska, murmura-t-il au guichet.


    Aucun bagage? demanda la jeune fille en rougissant devant Jäxhen.


    Non, tout ce que j’ai de besoin est juste ici, répondit-il avec une voix charmeuse et termina par un clin d’œil.


La fille gloussa, et lui remit son billet. Parfait, malgré ses blessures, il était toujours capable d’agir comme si de rien n’était et s’il y mettait un peu du sien, personne ne se rendrait compte de rien. Il avait remonté la fermeture éclair de sa veste de cuir au plus, veste qu’il avait bien fait de retirer en pénétrant chez De La Vega. Il tenait fortement son bras gauche sur ses blessures, et avançait le plus normalement possible. Barrow, une petite ville isolée, serait parfaite pour lui. Il pourrait se faire soigner et on ne lui poserait pas trop de questions. Enfin, il ne prendrait pas la peine de répondre et on le laisserait tranquille. Dans l’avion, il sourit à l’hôtesse et lui indiqua qu’il ne voulait pas être dérangé de tout le trajet. Une fois installée à sa place, seul, un gros soupir lui échappa. Et il s’endormit.





« when you play with love, you win or you die. »

Jäxhen n’avait pas pu profiter d’une arrivée inaperçue. Au contraire, voyant qu’il ne se réveillait pendant l’atterrissage, les hôtesses de l’air avait finit par se rendre compte qu’il était blessé. Le mot avait supposément fait rapidement le tour de l’avion et tout le monde, enfin, le peu de monde qui venait se les geler en Alaska, avait accepté de patienter pendant que les ambulanciers venait le chercher directement dans l’avion pour l’amener dans le petit hôpital de la ville, tout aussi petite. À semi conscient, il se forçait à prendre le contrôle, réussissant lentement mais sûrement à regarder le plus clairement possible autour de lui. Il avait refusé qu’on l’endorme, refusé qu’on lui donne des anti-douleurs, il avait même frappé son docteur au visage. Avec maintenant le nez cassé, il quitta la salle en ordonnant à la jolie infirmière de terminer le boulot. Elle lui fit ses points à froids, comme il l’avait demandé, avec une rougeur sur les joues. Pour la mettre plus à l’aise avec lui, il lui demanda son prénom.

    Caterina, avait-elle répondit, un sourire maintenant un peu plus amusée sur les lèvres.


L’infirmière avait accepté d’aller prendre un café avec lui, pour se faire pardonner son comportement qui avait laisser à désiré. Contre toutes attentes, Jäxhen tomba sous le charme de la jeune fille et après ce café, ils se virent très souvent. La vérité consisterait à dire que les deux jeunes adultes tombèrent amoureux l’un de l’autre mais ce genre de véracité n’était pas dans les cordes de l’ancien mafioso. Elle lui avait donné un coup de main pour se trouver un emploi, en lui parlant du ranch qui se trouvait à l’écart de la ville. Les yeux pleins d’étoiles, puisqu’il adorait les chevaux et possédaient souvent une bonne chimie avec eux, Jäxhen avait aménagé au ranch pour y travailler. C’était une vie tranquille, que de voir Caterina, d’autres voisins de la ville et travailler avec les chevaux. Après une vie de crimes, c’était étrange… autant de normalité dans sa vie, quelque chose qu’il ne pensait jamais posséder, sans que ça ne l’affecte spécialement. Cependant, il ne se plaignait pas de ce nouveau rythme de vie, le trouvant agréable et relaxant. Rencontrer la jeune infirmière avait changé la perspective de Jäxhen, qui ne ressentait pas le besoin de rejoindre à nouveau Gaspard pour lui expliquer la situation. Il avait déserté et il espérait que jamais on le retrouverait. Il n’osait pas, naturellement, parler de son passé avec Caterina. Il restait très mystérieux, ne dévoilant que le strict minimum et à quelques rares personnes. Sa personnalité mystérieuse, froide, n’aidait pas les gens à l’approcher, mais il ne fallait pas sous estimer la persévérance des gens du coin. Certains réussissait à faire ressortir son côté amusant, même s’il usait beaucoup de sarcasme. Il se sentait devenir un homme meilleur, même si parfois, son côté violent et ses mauvaises habitudes reprenaient le dessus…

C’était comme si un voile rouge laissait place au noir, puis au gris, puis tranquillement, à la réalité. Devant lui se trouvait Caterina, plaqué contre un mur, maintenu en place par son poids et un couteau sous la gorge. Elle pleurait et elle semblait terrifiée. Elle lui répétait qu’elle n’avait aucune idée de ce quoi il parlait, et en regardant profondément dans ses magnifiques yeux, il put croire en ses paroles. Il se rappelait vaguement avoir été sur l’ordinateur et avoir fait une recherche sur sa presque petite amie. Il n’avait rien trouvé, rien du tout. Jäxhen était sauté aux conclusions trop vite, la prenant l’espace d’un instant pour une membre de la mafia italienne venu le tuer, ou le ramener à Gaspard pour un sort pire que la mort. Il réalisait alors qu’il avait laissé sa paranoïa le mener, puisque la jeune femme était si douce qu’elle n’aurait pas blessé une mouche. Lentement, avec des mouvements robotiques, il avait lâché prise. Sans oser la regarder dans les yeux, il lui avait murmuré deux petits mots, quelque chose comme « sauve-toi », et elle avait prit la fuite. Lui pardonnerait-elle? Elle l’avait fait, un jour de pluie, lorsqu’il était allé chez elle pour lui demander pardon. Caterina pleurait, une nouvelle fois, et cette fois-ci, ce n’était pas de sa faute. Elle lui disait qu’elle n’était personne, que sa mère lui avait dit la vérité et il la prit dans ses bras, le cœur gros de la voir ainsi déchirée. Il se fit intérieurement la promesse de faire son possible pour la rendre heureuse.

Jäxhen se figea dans la rue, incertain de ce qu’il voyait au loin. En regardant de nouveau, son corps se détendit, mais très légèrement. Il scruta les horizons, à la recherche de ce visage familier… Puis, Caterina le ramena au présent, en lui demandant ce qui n’allait pas. Avec un petit sourire, il lui dit que c’était rien, et reprit son chemin en lui empoignant la main. Elle se laissa faire, un sourire aux lèvres. Reprenant son sérieux, Jäxhen laissa son regard dériver vers l’endroit où il croyait avoir vu Alexander. Il avait été un ami lorsqu’il était toujours dans la mafia, et bien qu’il l’eut apprécié à l’époque, sa présence ici ne pouvait signifier qu’une chose : il avait comme mission de le tuer et Jäxhen n’avait pas l’intention de se laisser faire. Il espérait toutefois avoir seulement été une nouvelle fois victime de sa paranoïa, sans plus. Caterina capta à nouveau son attention avec son rire mélodieux, et il s’accorda un tendre sourire.






Dernière édition par Jäxhen A. Callòway le Jeu 3 Mai - 1:25, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible
MEMBRE ADORÉ nothing else matters
avatar
welcome on barrow

Âge : 42 ans
Situation : Célibataire
Occupation : Infirmière
Mon secret : J'ai kidnappée une petite fille quand j'avais 20 ans

▪ Messages : 370 ▪ Sociabilité : 240
▪ Pseudo : //
▪ Célébrité : Penelope Cruz
▪ Crédits : (c) Avatar : crazy mess. Gif : .liloo_59 & Tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Jeu 26 Avr - 20:23

Que excellent choix d'avatar et de scénario omg
Bienvenue parmi nous love

_________________
L'avenir a le don d'arriver sans prévenir. ☂️ Si on nous donnait la chance de revenir en arrière, que changerions-nous à notre vie ? Si c'était à refaire, quelles douleurs, quels remords, quels regrets choisirions-nous d'effacer ? ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t249-have-no-fear-for-when-i-m-alone-i-ll-be-better-off-than-i-was-before-crystal http://snow-falls.forumgratuit.org/t295-certains-ne-sont-jamais-seuls-ils-sont-toujours-accompagnes-de-leur-connerie-evelynne#4278
ADMINISTRATRICE we are the world
avatar
welcome on barrow
(c) Beauty Laly
Âge : Vingt-huit ans
Situation : Compliquée
Occupation : Militaire (Grade Colonel) dans l'armée de terre
Mon secret : Sort avec un homme marié et vient de perdre leur bébé

▪ Messages : 359 ▪ Sociabilité : 492
▪ Pseudo : Alison
▪ Célébrité : Sophia Bush
▪ Crédits : (c) Yumita
▪ Quote : Il arrive parfois que la plus solide des armures puisse abriter le plus sensible des guerriers.

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Jeu 26 Avr - 20:25

Bienvenue sur Snow Falls (aa) très bon choix de scenario =) Si tu as des questions, n'hésites pas Wink

_________________
(c) fyeahsophiabush.tumblr.com

Le problème, c’est que même si tu m’disais « j’adore » j’te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. J’suis perdue... Attends deux secondes, j’ai pas fini... Dis-moi qu’tu m’aimes... Dis-moi juste que tu m’aimes. Parce que moi j’oserai jamais te l’dire la première, j’aurais trop peur que tu crois qu’c’est un jeu... Jeux d'enfants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t177-maxyne-willow-potter-elle-croyait-que-c-etait-a-la-solitude-qu-elle-tentait-d-echapper-et-non-a-elle-meme http://snow-falls.forumgratuit.org/t267-maxyne-willow-potter-toi-je-t-aime-pas

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Jeu 26 Avr - 22:18

Merci beaucoup à vous heart

Effectivement, le scénario est vraiment excellent, faut pas se demander pourquoi j'ai pas pu m'empêcher de le faire mien (aa).

_________________

    being charming is my hobby
    do you really want me dead or alive. to torture for my sins ☼ no matter how many times that you told me you wanted tp leave. no matter how many breaths that you took you still couldn't breathe. no matter how many nights that you lie wide awake to the sound of the pulsing rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible
MEMBRE ADORÉ nothing else matters
avatar
welcome on barrow

Âge : vingt et un an.
Situation : En couple.
Occupation : Etudiant en droit.
Mon secret : Sa famille a déménagé car elle a perdu presque tout son argent, suite à une erreur professionnelle de son père qui a perdu son droit d'exercer. Cependant, Azraël n'est pas au courant de cela.

▪ Messages : 503 ▪ Sociabilité : 365
▪ Pseudo : hickstead*
▪ Célébrité : Colton Haynes.
▪ Crédits : Tumblr&PRD.
▪ Quote : Dans le jeu de la séduction, il n’y a qu’une seule règle : ne jamais tomber amoureux.

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 1:44

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

_________________

you cast a spell on me
AZRALEIGH ☼ she's walking down the street, blind to every eye she meets. do you think you'll be the guy, to make the queen of the angels sigh? hello, I love you, won't you tell me your name? hello, i love you, let me jump in your game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 3:28

Merci beaucoup!

J'aime ton nom, en passant egypte

_________________

    being charming is my hobby
    do you really want me dead or alive. to torture for my sins ☼ no matter how many times that you told me you wanted tp leave. no matter how many breaths that you took you still couldn't breathe. no matter how many nights that you lie wide awake to the sound of the pulsing rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible
LA FONDATRICE we are the world
avatar
welcome on barrow
© tumblr
Âge : vingt-deux ans.
Situation : C'est compliqué.
Occupation : Infirmière.
Mon secret : Je vous confie que je suis encore vierge. Et oui, à 22 ans, je n'ai toujours rien fait avec un homme.

▪ Messages : 1173 ▪ Sociabilité : 1054
▪ Pseudo : almost lover.
▪ Célébrité : Nina dobrev.
▪ Crédits : © french kiss.
▪ Quote : « Un beau visage est un traître qui se fait craindre et qu'on regarde avec plaisir. »

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 10:21

BIENVENUE PARMI NOUUUUUUUUUUUUUUS ♥
Merci encore d'avoir choisi mon scénario !
Et si tu as besoin de quoique ce soit, je suis la.

_________________
[list]

❝ with you, i breathe again
Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue. _ Happiness only real when shared.
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t18-callypso-uc http://snow-falls.forumgratuit.org/t44-callypso-someone-like-you
MEMBRE ADORÉ nothing else matters
avatar
welcome on barrow

Âge : 32 years old
Situation : single, unfortunately
Occupation : inspectrice/détective
▪ Messages : 74 ▪ Sociabilité : 118
▪ Pseudo : emerald
▪ Célébrité : anna torv ♥
▪ Crédits : tumblr (gif) & emerald (avatar)
▪ Quote : « Si la note de musique disait "ce n'est pas une note qui fait une musique"; il n'y aurait pas de symphonie. Si la pierre disait "ce n'est pas une pierre qui peut monter un mur", il n'y aurait pas de maison. Comme la symphonie a besoin de chaque note; comme la maison a besoin de chaque pierre, l'humanité tout entière a besoin de toi; là où tu es, unique et donc irremplaçable. » M.Quoist

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 11:22

bienvenue parmi nous, avec le bel ian ♥️ omg
&bon courage pour ta fichette! (:

_________________
new age ♪
En fin de compte, il y a certaines choses qu'on ne peut pas s'empêcher de discuter. Des choses que l'on ne veut pas entendre, et des choses que l'on dit parce qu'on ne peut plus garder le silence. Et les choses qui vont plus loin que nos paroles... Ce sont nos actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t629-r-phoenix-apres-avoir-fait-le-tour-du-monde-tout-ce-qu-on-veut-c-est-etre-a-la-maison http://snow-falls.forumgratuit.org/t639-r-phoenix-vivre-la-vie-seule-c-est-nul
ADMINISTRATRICE we are the world
avatar
welcome on barrow

Âge : 21 ans
Situation : Célibataire
Occupation : Étudiante en lettres modernes, stagiaire à la bibliothèque et animatrice bénévole à l'hôpital de la ville.
Mon secret : A couché avec le fiancé de sa cousine.

▪ Messages : 718 ▪ Sociabilité : 607
▪ Pseudo : BLACKHEART™ (charline)
▪ Célébrité : Teresa Palmer
▪ Crédits : bullshit. et tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 11:29

Bienvenue sur le forum & bon courage pour ta fiche ! I love you
Très bon choix de scénario ! **

_________________

AZRALEIGH ▽ « Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie un enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent. » - grey's anatomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t555-ever-its-love-on-the-run

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 11:37

Caterina ; Merci ^^ et vraiment, tout le plaisir est pour moi (aa). Sinon, tu devrais d'ailleurs recevoir un petit MP de ma part, histoire de mettre deux trois trucs au clair :ari:

Phoenix ; Oh, mais quel adorable prénom omg on dirait que les gens du coin savent trouver des noms vraiment cool (aa). Bref, merci beaucoup mamamia

Everleigh ; N'est-ce pas qu'il est tout beau, ce scénario (aa) ? Merci pour l'accueil love

_________________

    being charming is my hobby
    do you really want me dead or alive. to torture for my sins ☼ no matter how many times that you told me you wanted tp leave. no matter how many breaths that you took you still couldn't breathe. no matter how many nights that you lie wide awake to the sound of the pulsing rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible
ADMINISTRATRICE we are the world
avatar
welcome on barrow

Âge : 21 ans
Situation : Célibataire
Occupation : Étudiante en lettres modernes, stagiaire à la bibliothèque et animatrice bénévole à l'hôpital de la ville.
Mon secret : A couché avec le fiancé de sa cousine.

▪ Messages : 718 ▪ Sociabilité : 607
▪ Pseudo : BLACKHEART™ (charline)
▪ Célébrité : Teresa Palmer
▪ Crédits : bullshit. et tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 11:41

Il est meugnifique, normal made in Riri !
Au fait, superbe ton avatar... please

_________________

AZRALEIGH ▽ « Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie un enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent. » - grey's anatomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t555-ever-its-love-on-the-run

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Ven 27 Avr - 11:47

Je voudrais bien te remercier, mais j'ai fais que le prendre sur bazzart, alors tout le crédit va au créateur (aa). Par contre, je peux être en total accord avec ce que tu dis, je l'aie pas choisit pour rien ballon

_________________

    being charming is my hobby
    do you really want me dead or alive. to torture for my sins ☼ no matter how many times that you told me you wanted tp leave. no matter how many breaths that you took you still couldn't breathe. no matter how many nights that you lie wide awake to the sound of the pulsing rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible
MEMBRE ADORÉ nothing else matters
avatar
welcome on barrow

Âge : 20 ans
Situation : En couple
Occupation : Photographe
Mon secret : J'ai perdu mon bébé à cause du père auquel j'ai caché la grossesse.

▪ Messages : 189 ▪ Sociabilité : 273
▪ Pseudo : Dreamy
▪ Célébrité : Leighton Meester
▪ Crédits : Calvaries & Tumblr
▪ Quote : Please remind me who I really am. Everybody’s got a dark side. Do you love me? Can you love mine? Nobody’s all picture perfect, but we’re worth it. You know that we’re worth it. Will you love me? Even with my dark side?

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Mar 1 Mai - 11:43

Ian + Le scéna de Caterina = WOOOW omg

Bienvenue sur SF, et bon courage pour ta fiche love

_________________
“Our relationship is our world

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t459-aylin-love-makes-your-soul-crawl-out-from-its-hiding-place http://snow-falls.forumgratuit.org/t465-aylin-whatever-you-need-im-here-for-you
MEMBRE ADORÉ nothing else matters
avatar
welcome on barrow

Âge : 23 ans
Situation : Célibataire
Occupation : Barmaid
Mon secret : Je n'aime pas les insectes sauf les tous mignons (papillon, coccinelle, libellule...)

▪ Messages : 285 ▪ Sociabilité : 555
▪ Pseudo : Little Angel
▪ Célébrité : Ashley Greene
▪ Crédits : Queen G (avatar) & bazzart (gif)
▪ Quote : « Tomber est permis ; se relever est ordonné. »

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Mar 1 Mai - 17:03

Bienvenue parmi nous sexy beau gosse

_________________

    ❧ Briséis Cassiopée ❧

    Tomber et permis se relever et ordonné : C'est un proverbe très juste pour montrer la dure réalité de la vie, elle n'est semée que d'embûches. Certaines sont faciles à sauter avec un peu de recul et d'autres beaucoup moins, on s'étale dans la boue et il faut toujours se relever plus fier que jamais... Il ne faut jamais donner raison à la vie, il faut se battre jusqu'au bout. Ok le dire est beaucoup plus simple que le faire mais on a pas vraiment le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Mar 1 Mai - 20:07

Merci à vous deux (aa). heart

EDIT : finalement, j'ai terminé (aa). superman2

_________________

    being charming is my hobby
    do you really want me dead or alive. to torture for my sins ☼ no matter how many times that you told me you wanted tp leave. no matter how many breaths that you took you still couldn't breathe. no matter how many nights that you lie wide awake to the sound of the pulsing rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible
ADMINISTRATRICE we are the world
avatar
welcome on barrow

Âge : 21 ans
Situation : Célibataire
Occupation : Étudiante en lettres modernes, stagiaire à la bibliothèque et animatrice bénévole à l'hôpital de la ville.
Mon secret : A couché avec le fiancé de sa cousine.

▪ Messages : 718 ▪ Sociabilité : 607
▪ Pseudo : BLACKHEART™ (charline)
▪ Célébrité : Teresa Palmer
▪ Crédits : bullshit. et tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Mar 8 Mai - 11:07

Coucou ! ♥
J'ai validé le code, malheureusement je ne peux pas faire plus, il faut attendre que Caterina passe pour te valider ! **

_________________

AZRALEIGH ▽ « Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie un enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent. » - grey's anatomy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t555-ever-its-love-on-the-run

avatar
welcome on barrow

Âge : vint-six-ans
Situation : une constante ambigüité
Occupation : palefrenier au ranch
Mon secret : ancien tueur de la mafia

▪ Messages : 11 ▪ Sociabilité : 23
▪ Pseudo : shaw nash
▪ Célébrité : ian somerhalder
▪ Crédits : © clochette & tumblr

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible. Mar 8 Mai - 11:38

Ça fait déjà ça, merci! Je vais patienter pour Caterina pour le reste ^^

_________________

    being charming is my hobby
    do you really want me dead or alive. to torture for my sins ☼ no matter how many times that you told me you wanted tp leave. no matter how many breaths that you took you still couldn't breathe. no matter how many nights that you lie wide awake to the sound of the pulsing rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t659-ja-i-know-how-devastated-you-must-be-to-miss-me-but-leave-a-message-and-i-ll-try-to-ease-your-agony-as-soon-as-possible

welcome on barrow
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible.

Revenir en haut Aller en bas

jäㄨ i know how devastated you must be to miss me. but leave a message, and i'll try to ease your agony as soon as possible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS :: MEETING AND CONFESSIONS. :: les présentations.-