AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

THE GOOD LIFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ADMINISTRATRICE we are the world
avatar
welcome on barrow

Âge : 21 ans
Situation : Célibataire
Occupation : Étudiante en lettres modernes, stagiaire à la bibliothèque et animatrice bénévole à l'hôpital de la ville.
Mon secret : A couché avec le fiancé de sa cousine.

▪ Messages : 718 ▪ Sociabilité : 607
▪ Pseudo : BLACKHEART™ (charline)
▪ Célébrité : Teresa Palmer
▪ Crédits : bullshit. et tumblr

MessageSujet: THE GOOD LIFE Sam 7 Avr - 21:50

welcome to los angeles


« Je ne comprends pas pourquoi on doit venir ici, j’étais heureuse moi à New-York » Que souffle la gamine en calant sa tête contre la vitre de la voiture. Elle semble agacée et peinée à la fois. Son petit frère lui à côté ne semble pas réellement réaliser les changements à venir – obnubilé par son jeu vidéo. Sa mère lui lance un bref regard avant de refixer la carte routière. Le père de famille chantonne un air de musique que lui seul connaît tout en fixant la route. « Ton père a obtenu ce nouveau travail et puis tu te feras à la vie ici. Positive, pense au soleil, à la plage… » Que la mère souffle à sa fille. Cette dernière se contente de hausser les épaules avec nonchalance, guère prête à accepter de prendre un nouveau départ ici, à Los Angeles. Son petit frère, lui, se contente de rire la narguant ouvertement alors qu’elle fait claquer sa main derrière la tête de ce dernier. Il se met ensuite à crier et les parents eux se regardent, largués. « T’es heureuse de venir ici au moins toi ? » Que demande l’époux à sa femme. Madame se contente de sourire d’abord regardant les paysages ensoleillés défiler sous ses yeux. « Je n’aurais pas accepté de partir sinon, puis tu sais que ce qui compte c’est qu’on soit tous ensemble. ». Un sourire se voulant rassurant sur ses lèvres et un nouveau départ à portée de mains.


La nuit vient de tomber dans les rues de Los Angeles. Les nombreux étudiants sortent, à la recherche d’une fiesta où traîner. Des maris bienveillants rentrent chez eux retrouver leurs épouses. Et au milieu de tout cela, le côté sombre de la ville refait surface. Les poupées désabusées se calent sur le trottoir attendant des clients qui pourront illuminer leur soirée avec quelques billets. Les dealers marchent sereinement dans les rues, fameuses clopes pincées entre leurs lèvres, attendant le premier camé qui voudra réclamer sa dose. Parfois à s’y méprendre, la ville n’a rien à voir avec ce qu’on peut apercevoir le jour. Adieu les strasses, le soleil irradiant de la cité des Anges. Bonsoir à la colère, la violence et le sang. « J’ai besoin d’une dose, maintenant ! » Que souffle un camé au premier vendeur qu’il trouve. Ce dernier le regarde de haut en se foutant de sa gueule. « Paye et tu auras ce que tu veux ». Le drogué peine à sortir les billets de ses poches, les mains encore tremblantes dû au manque. « Tiens, éclate-toi » Que dit le dealeur, avant de se tirer comme si de rien n’était. Il presse le pas, baissant le regard et faisant mine d'être un citoyen bienveillant de la ville pour ne pas se faire repérer. Les agents de police qui rôdent dans les parages n'y voient que du feu et continuent de garder l'illusion de remettre un peu d'ordre dans tout ce bordel.

Los Angeles, la Cité des Anges. La ville est sans cesse en ébullition, les rues elles, ne désemplissent pas. On y croise ces étudiants filant vers l’UCLA, ces hommes d’affaires circulant plus vite que leurs pieds ne leurs permettent, téléphone à la main. Ces femmes claquant l’argent de leurs époux à tout va. La ville attire – plaît. Son climat estival tout au long de l’année, les plages à perte de vue, les poupées qui longent les allées de Malibu pour attirer tous les regards, et ces surfeurs qui draguent tout ce qui bouge, animent la cité. Mais tous ces artifices deviennent bien illusoires quand la nuit dépose son voile. La ville devient plus sombre et sulfureuse. Il n’y a qu’à voir ces dealers qui sortent pour se faire de l’argent, se lançant dans des affaires pas nettes avec les consommateurs. Ces étudiants, bouteilles et spliffs à la main qui écument les fêtes sans se soucier des conséquences, simplement pour avoir la sensation de vivre. Et regardez, ce mari aimant embrasser sa femme avant de partir assouvir ses fantasmes dans les draps de sa secrétaire. Les rues sombres sont les témoins d’actes de violence et de témoins occulaires trop appeurés de sortir des ombres. Et ce ne sont pas ces policiers armés, qui font des rondes pour contrer l’influence des gangs de la ville, qui y changent quoi que ce soit. Certains aiment ce goût de danger qui les emmène à repousser leurs limites. D’autres Angelenos, au contraire, refusent de se mêler à cette violence et d'avoir ce sang-froid, préférant continuer leurs petites existences en toute tranquillité. Et au petit matin, le mari infidèle rentre retrouver sa femme, les dealers retournent se planquer, les étudiants à moitié ivres et stones tentent de se donner la force d'étudier. La Cité des Anges retrouve alors sa normalité et son charme. Certains arrivent en ville, d’autres partent. On a tous parfois besoin de prendre un nouveau départ et de recommencer une vie qui nous plaira enfin. Trouver sa place au milieu de tous ces Angelenos, voilà le mot d’ordre. Le bon et le mauvais côté s’offrent à vous, quel côté obtiendra votre faveur ?




ADMINISTRÉ PAR :

Mymz, Bownarrow & HOPELESS™


XX membres enregistrés
Une foulée de scénarios à prendre
Beaucoup d'avatars libres
Un nouveau départ !

REJOIGNEZ-NOUS
http://thegoodlife.forum-canada.net/
http://thegoodlife.forum-canada.net/
http://thegoodlife.forum-canada.net/
http://thegoodlife.forum-canada.net/
http://thegoodlife.forum-canada.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snow-falls.forumgratuit.org/t555-ever-its-love-on-the-run

THE GOOD LIFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS :: WHEN THE WORLD FALLS APPART. :: nos amis pour la vie.-